EXPOSITION ET LIVRET « 50 ANS 50 FIGURES »

 Installée depuis le 22 mai 2021 et jusqu'au 26 décembre 2021 à la cathédrale Saint-Charles, l'exposition 50 ans 50 figures, coordonnée par la Commission historique du Jubilé, vous permet de découvrir, à travers une succession de 7 totems, 50 figures marquantes et caractéristiques de notre diocèse. Elle sera également déclinée et présentée à l'automne en diverses églises du diocèse, au cours de soirées plus spécialement centrées sur les témoins "locaux". Le livret de l'exposition est disponible à la librairie Cultures & Foi

« Ces cinquante figures de femmes et d’hommes sont les témoins du dynamisme évangélique des 50 premières années de notre diocèse, créé juste après le Concile Vatican II. Les fiches sont rédigées en vue d’une exposition. Il n’était pas question à l’origine d’une publication. Elle est apparue nécessaire au vue de la qualité spirituelle et humaine de ces cinquante histoires bien caractéristiques de notre jeune diocèse {…] »

Extrait de l’éditorial du Père Louis Tronchon


Le livret « 50 ans 50 figures » du diocèse de Saint-Etienne est en vente à 5€ à la librairie Culture & Foi et au Centre d’information catholique (CIC).

 





LUTTE CONTRE LES ABUS SEXUELS, UNE NOUVELLE ÉTAPE

Mercredi 9 juin à partir de 20h sur la chaîne YouTube du diocèse, une soirée sur le thème : « lutte contre les abus, une nouvelle étape »

Des personnes intervenant auprès d’enfants ou de jeunes dans le diocèse poseront leurs questions à l’issue des interventions ainsi que celles reçues préalablement via le formulaire ci-contre.

Lien    vers la chaîne YouTube du diocèse

PENTECÔTE 2021 : PROGRAMME DU JUBILÉ

 Vivre un jubilé en temps de Covid. Si la célébration des 50 ans de notre diocèse ne pourra pas avoir l'ampleur souhaitée, celle de ces grands rassemblements dont notre diocèse a la tradition, celle de ce "nouvel envoi" qui aurait du ponctuer notre démarche synodale suspendue, il n'empêche ! Nous sommes invités à nous unir, dans la joie et dans une prière d'intercession, à cet évènement. L'occasion nous est également donnée de redécouvrir la belle figure de saint Étienne, disciple, serviteur et témoin jusqu'au martyre, de Jésus !

LA MESSE DU JUBILÉ

La messe du Jubilé sera célébrée dimanche 23 mai 2021 à 15h30 en la cathédrale Saint-Charles-Borromée. Elle sera présidée par Mgr Sylvain Bataille, en présence de Mgr Celestino Migliore, nonce apostolique en France, de plusieurs évêques – dont Mgr Dominique Lebrun – et de l’ensemble des prêtres et diacres du diocèse.

Compte-tenu du contexte, le nombre de places est très limité et la participation à cette messe ne peut être organisée que sur seule invitation. Chaque paroisse sera notamment représentée par une délégation paroissiale.

La messe sera retransmise sur les ondes de RCF. Elle sera également retransmise sur TL7 et sur la chaîne YouTube du diocèse avec les moyens techniques de TL7 de façon à assurer une très bonne qualité de diffusion. Chacun pourra ainsi s’unir à ce temps fort de notre Église diocésaine.






Mercredi 9 juin à partir de 20h sur la chaîne YouTube du diocèse, une soirée sur le thème : « lutte contre les abus, une nouvelle étape »

Des personnes intervenant auprès d’enfants ou de jeunes dans le diocèse poseront leurs questions à l’issue des interventions ainsi que celles reçues préalablement via le formulaire ci-contre.
Lien vers la chaîne YouTube du diocèse

Bulletin Paroissial de l'Ondaine N°24 mai 2021

Les décisions diocésaines et gouvernementales ne nous permettent pas d' ouvrir les cures et maisons paroissiales pour le moment. 

Pour joindre les maisons paroissiales de Sainte-Marie et Saint-Martin-en-Ondaine,
contacter la coordinatrice paroissiale :



La minute liturgique : "Prends pitié" et "Gloire à Dieu"

La minute liturgique : aujourd'hui " Peuple rassemblé" " Le Seigneur est avec vous" "Nous sommes pécheurs"

A l’occasion de l’entrée en vigueur pour l’Avent 2021 de la nouvelle traduction du Missel romain, l’Association Episcopale Liturgique pour les pays Francophones a demandé à plusieurs lecteurs venus de toute la francophonie de prêter leur voix à 52 textes, 52 « mots de la messe ».Ces petits billets, chacun d’une minute, sont tirés de la plume du P. Olivier Windels, vicaire épiscopal et responsable des services de la Catéchèse, du Catéchuménat et de la Liturgie pour le diocèse de Liège (Belgique). Ils abordent sous un mode catéchétique les mots et expressions que nous entendons tous à la messe, mais dont nous avons parfois perdu le sens. L’ensemble forme comme une sorte d’impressionnisme liturgique, quand par petites touches, le mystère s’ouvre et se déploie dans sa richesse inépuisable. Le langage se veut simple, mais sans écorner la profondeur de la merveille eucharistique. Quelques passages en sont dès lors plus denses mais cette densité même est celle du trésor dont ils entendent rendre compte. La gageure était de faire tout cela en une minute !

Ces textes, sont à écouter, méditer, mais aussi à lire : l’ensemble est réuni aux éditions Fidélité sous le même titre : La minute liturgique (sortie juin 2021).

Mercredi 7 avril 2021 en direct à 20 h 30

CONFÉRENCE 7 avril   à   20 h 30

Pour nous introduire au temps pascal et aux 7 semaines qui nous séparent des 50 ans du diocèse de Saint-Etienne, le   cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque émérite de Bordeaux donnera une conférence en direct sur la    chaîne YouTube  du diocèse sur le thème

DANS LE SOUFFLE DE L’ESPRIT, PARTAGER LA JOIE DE L’ÉVANGILE


Fratelli tutti : 1 encyclique, 4 disciplines en dialogue

UN NOUVEAU MODE DE VIE AU GOÛT DE L'ÉVANGILE
SELON "FRATELLI TUTTI"!

Théo en ligne vous invite à la conférence qu'elle organise pour ses étudiants.

Conférence en ligne ouverte à tous.

A suivre en visio sur le site de l'UCLY (Lyon Catholic University)

Samedi 13/03 à 14h

Pour vous inscrire Conférence Fratelli tutti


 

Programme du jubilé 2021


 Créé à la Pentecôte 1971, le diocèse de Saint-Étienne va fêter ses 50 ans. Il s’apprête à le faire dans un contexte difficile, une crise sanitaire, économique et sociale inédite. Ce petit virus est venu bousculer nos projets pour ce temps de « Jubilé », préparés de longue haleine : le lancement en février 2020 d’une démarche synodale, la perspective d’un grand évènement diocésain à la Pentecôte 2021, initialement prévu au Parc Expo.
 Alors, est-il bien temps de… « jubiler » ?

D’une certaine façon la coïncidence de cet anniversaire, de cette crise sanitaire et plus largement d’une nouvelle conscience de défis écologiques et humains, nous invite à entrer plus avant dans un « temps long », à nous armer d’une patience nouvelle, à puiser plus profond dans ce qui fait le cœur de notre vie spirituelle et de notre humanité, la foi, l’espérance, l’énergie et l’inventivité pour faire face à ces défis immenses.

Plus que jamais, l’essentiel demeure : 2021 doit être, pour notre Église diocésaine, un temps pour raviver notre joie !



« Avec l’Esprit, conduits au désert » conférence du Père Roger

Pour débuter notre parcours diocésain de Carême « Avec l’Esprit, conduits au désert »,

Une conférence du Père Roger Hébert, ancien vicaire générale du diocèse de Belley-Ars   



CAMPAGNE 2021 DU DENIER DE L’ÉGLISE

Comme les saints, nous sommes nous-aussi appelés à faire grandir l’Église, par notre propre sainteté, dans notre société telle qu’elle est, avec les talents qui sont les nôtres. Grandir en sainteté, c’est l’appel que nous partageons tous, chacun de nous qui avons été baptisé(e)s.

Faire grandir l’Église en sainteté, c’est aussi lui donner les moyens humains et matériels pour déployer sa mission. Donner au Denier, c’est assurer à nos pasteurs, aux prêtres mais également aux laïcs engagés dans une mission au service du diocèse ou de notre paroisse un traitement décent. C’est participer à la formation de nos actuels séminaristes ou encore prendre soin de nos prêtres aînés. C’est soutenir et s’associer aux projets et aux élans de notre Église !

Des perspectives, notre diocèse n’en manque pas à l’aube du Jubilé de ses 50 ans. Alors comme saint François, comme sainte Thérèse, comme tous les saints patrons de notre diocèse, nous aussi faisons grandir  l’Église !

Et par avance, un grand merci à chacun pour sa participation.

Je donne en ligne via la plateforme sécurisée de don du diocèse




MESSAGE DE LA PAIX 2021 DU PAPE FRANÇOIS


Lire le message de la Paix du Pape François

EXTRAITS

1. Au seuil de la nouvelle année, je souhaite adresser mes salutations les plus respectueuses aux Chefs d’État et de Gouvernement, aux responsables des Organisations internationales, aux leaders spirituels et aux fidèles des différentes religions, aux hommes et aux femmes de bonne volonté. J’adresse à tous mes meilleurs vœux pour que cette année puisse faire progresser l’humanité sur la voie de la fraternité, de la justice et de la paix entre les personnes, les communautés, les peuples et les États.

L’année 2020 a été marquée par la grande crise sanitaire de la Covid-19 qui est devenue un phénomène multisectoriel et global, aggravant des crises très fortement liées entre elles, comme les crises climatique, alimentaire, économique et migratoire, et provoquant de grands inconvénients et souffrances. Je pense surtout à ceux qui ont perdu un membre de leur famille ou une personne chère, mais aussi à ceux qui ont perdu leur travail. Un souvenir spécial s’adresse aux médecins, aux infirmiers, aux pharmaciens, aux chercheurs, aux volontaires, aux aumôniers et au personnel des hôpitaux et des centres de soins qui se sont prodigués, et continuent à le faire, au prix de grandes fatigues et de grands sacrifices à tel point que certains d’entre eux sont morts dans leur désir d’être proche des malades, de soulager leurs souffrances ou de leur sauver la vie. En rendant hommage à ces personnes, je renouvelle  mon appel aux responsables politiques et au secteur privé pour qu’ils adoptent les mesures appropriées afin de garantir l’accès aux vaccins contre la Covid-19 et aux technologies indispensables nécessaires pour assister les malades et tous ceux qui sont plus pauvres et plus fragiles.Il est douloureux de constater qu’à côté des nombreux témoignages de charité et de solidarité, diverses formes de nationalisme, de racisme, de xénophobie, et aussi de guerres et de conflits qui sèment la mort et la destruction, prennent malheureusement un nouvel élan.

Ces événements et d’autres, qui ont marqué le chemin de l’humanité l’année passée, nous enseignent qu’il est important de prendre soin les uns des autres et de la création pour construire une société fondée sur des relations de fraternité. C’est pourquoi j’ai choisi comme thème de ce message : La culture du soin comme parcours de paix. Une culture du soin pour éliminer la culture de l’indifférence, du rejet et de l’affrontement, souvent prévalente aujourd’hui